L’histoire des incarnations de ce grand savant Nyingma, Jamgong Mipham Rinpoché est étonnamment faible compte tenu de la richesse des ses commentaires sur des soutras et des tantras qu’il a écrit lors de sa première incarnation.  Souvent, il est dit que Mipham Rinpoché était l’une des grandes figures du mouvement Rimé en raison de l’immensité de ses travaux scientifiques. Il est l’auteur de plus de 300 traités et il était le chef spirituel du monastère Jumo Hor au Tibet oriental. Le premier Mipham Rinpoché a passé de nombreuses années dans une stricte retraite méditative et a montré de nombreux signes d’éveil. En raison de ses vastes connaissances et de sa profonde  réalisation, il compte parmi les maîtres les plus extraordinaires de son temps.

Aussi appelé Ngawang Samten, Jay Goldberg est le traducteur de « Le bel ornement des trois visions », ainsi que de nombreux Sakya sadhanas et textes. Il a également traduit et annoté « Le Mo de Manjushri ». Il est un praticien du Dharma de longue date qui a vécu en Inde pendant 17 ans dont 14 en tant que moine à Rajpur comme disciple de Sa Sainteté Sakya Trizin.

Bibliographie :

Le MO de Manjushri